Appuyez sur Entrée pour chercher

Manifeste

Li(n)ker - Verbe d'action : aimer créer le lien.

Écouter, comprendre, parler, bouger, se positionner pour déclencher et nourrir les gisements d'opportunités et de valeurs pour nos clients, nos collaborateurs et notre réseau.

Engagements

L’agence soutient CREACCRO l'opérateur de l’économie créative basé à Strasbourg (qui accompagne et conseille les acteurs sur des projets collaboratifs croisant arts, sciences et économie) en mettant à leur disposition ses ressources et forces vives.

“Dis Siri, qu’est-ce que le Voice Marketing ?”

11 juin 2019
Siri, Alexa, ou encore Cortana, voilà des noms qui peuvent vous sembler familiers. En effet, ce sont les noms que l’on a donné aux intelligences artificielles avec qui nous conversons plus ou moins régulièrement. Ces noms rentrés dans la mémoire collective en Europe, aux Etats-Unis ou encore en Asie symbolisent bien l’émergence de ces assistants personnels intelligents.

Moyen simple pour le client de communiquer avec une entreprise, le Voice Bot présente également d’autres avantages. En effet, il se décline sous différentes formes entre smartphone, enceinte connectée et bientôt même dans des voitures. Le challenge pour les marques va donc être de tirer une épingle de ce grand jeu, venant tout bouleverser dans la société.

Donner de la voix dans ses recherches

La principale utilisation des Voice Bots reste la recherche grâce à la voix. L’utilisateur va « interpeller » le Bot par une expression ou un mot (« Ok Google », « Dis Siri ») ce qui va permettre à celui-ci de se réveiller et d’effectuer la demande. Selon une étude menée par Digimind, un possesseur de smartphone sur deux utilise la recherche vocale. Les utilisateurs s’en servent pour mener des recherches simples menant à des réponses simples : en effet l’enceinte ou le smartphone va se contenter de répondre en quelques mots, voire d’une ou deux suggestions selon le contexte. Par exemple, si l’on demande à son intelligence artificielle une marque de lessive en poudre, une seule marque va ressortir. Le défi pour les marques sera donc d’être présentes dans cette suggestion.

Beaucoup d’opportunités mais pas pour tous

Plusieurs possibilités s’offrent alors aux marques et plus particulièrement à celles pouvant fournir des brèves réponses aux interrogations du consommateur. Par exemple, la SNCF va pouvoir informer d’un horaire de train. Pour que ce soit positif, l’interaction vocale doit apporter un plus au consommateur sans quoi la marque aura investi pour rien. Ce gain pourra être au niveau du temps avec la rapidité de réponse, mais aussi ce système apporte la possibilité de faire plusieurs choses en même temps : par exemple en conduisant, on pourra interroger notre assistant sans enlever les mains du volant.

En installant ce système, les marques s’offriront donc de nouvelles opportunités pour attirer le consommateur. Mais encore faut-il que comme dans le cas du marketing classique, elles puissent se différencier en proposant une expérience optimale et innovante. Au fil du temps et de l’expérience, le but est d’arriver à établir des vraies discussions fluides entre les utilisateurs et les marques.

Aucun commentaire

t Twitter f Facebook g Google+ g LinkedIn